Transformers 3 : Quand Hollywood te prend pour un con.

Paraît que mettre des nichons dans un film suffit à faire son succès aujourd'hui. Rosie Huntington-Whiteley, héroïne de Transformers 3, devrait donc m'assurer un succès inouï !

Ce n’est pas neuf, Hollywood et ses grands producteurs ont toujours surfé sur les tendances actuelles et les désirs du grand public. Depuis la sortie en salles du Blockbuster « Avatar », qui je le rappelle, est le plus gros carton du septième art en terme de places vendues, la 3D est à la mode et désormais, on en use, on en abuse, sans vraiment en saisir tout l’intérêt.
Les productions sont variées, que ce soit le dernier Pixar ou la niaiserie Saw 7, en passant même par Jackass, porter des lunettes rétros rappelant amèrement les années 80 semble être le passe-temps préféré du cinéphile moyen et peu regardant sur la qualité. Après tout, il faut le comprendre, il en prendra plein la vue, et ça en 2011 c’est devenu plus important qu’un jeu d’acteur irréprochable ou la moindre once d’originalité…
Le cinéma n’est pas le seul touché, les jeux-vidéos en pâtissent également et le rétro-gaming connaît une soudaine once d’intérêt chez beaucoup de joueurs. Enfin, on s’écarte du sujet de base.

Hollywood nous prend pour des cons mes amis, voilà ce que je veux vous dire. Vous n’êtes pas convaincus ? Décidément, vous êtes des durs à cuire. Ça tombe bien, moi aussi, et j’ai de l’artillerie lourde rien que pour vous, visez un peu ça :

Alors, on fait moins les malins d’un coup hein.
Transformers, la trilogie cinématographique préférée de Kévin et Dylan, fièrement portée à l’écran par le talentueux Michael Bay, directeur de tueries comme « Rock », « Bad Boys II » ou encore le fantastique remake de « A Nightmare On Elm Street » engrange des millions de dollars, tellement que monsieur Bay doit même se torcher par liasses de billets de 500 tellement ses poches débordent.

Summum de la flemmardise, le montage proprement scandaleux du troisième volet de « La Revanche des Clios » contient carrément deux plans strictement identiques au détail près provenant du film « The Island », sorti en… 2005. L’industrie du cinéma est-elle tellement préoccupée par l’écologie que pour elle aussi, le recyclage est devenu un réflexe ?

Vous savez ce qui vous reste à faire chers lecteurs, garder un semblant d’intégrité et boycotter ce genre de productions destinées à la masse, ou bien vous laisser doucement berner, et vous voir servir à l’avenir un bon gros plat de navets à la place de votre habituelle entrecôte saignante.

Moi j’ai vite fait mon choix.

Publicités

2 réponses à “Transformers 3 : Quand Hollywood te prend pour un con.

  1. elessar 6 juillet 2011 à 09:28

    Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que ce montage a été décidé suite à un accident grave durant le tournage qui a failli tuer une femme. ça coutait trop cher de refaire la cascade donc ils ont utilisés des plans de the Island.
    ça ne justifie pas tout, mais il est important de connaitre toute l’histoire avant de cracher dessus. 😉

  2. Avalyn 14 juillet 2011 à 14:04

    Avant Michael Bay, il faut penser que c’est une production de Spielberg et que c’est d’abord lui a monté toute l’ossature du film avant d’engager Mister Bay (qui n’a finalement qu’un rôle d’exécutant dans le premier volet). Bon depuis Spielberg s’est effacé et se contente d’empocher les bénéfices (bien avant Bay, même si je m’en fais pas trop pour son compte en banque…), tandis que Bay a repris son rôle de réalisateur.
    Sinon Rock, c’est bien et je t’emmerde.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :