Arte ou de l’ouverture d’esprit (bordel !)

Mais quelle bonne surprise que celle sur laquelle je chus ce matin même, au gré de mes pérégrinations sur la Toile !  Vous n’êtes pas sans savoir, en effet, que le Hellfest fait rage (enfin, finit de faire rage) au moment où j’écris ces lignes virtuelles.  Six ans déjà pour la plus grosse manifestation metal (et punk hardcore) de l’Hexagone. Mais un an seulement que l’existence du festival s’est révélée au grand jour, et, ô étonnement, a suscité une polémique aussi inutile que ridicule. Accusé de tous les côtés de festival « sataniste », « véhiculant la mort », et d’autres montagnes de conneries dont j’ai la chance de n’avoir aucune souvenance, le Hellfest dérangeait. Et plus généralement, révélait le heavy metal à la ménagère de moins de 50 ans, déjà gavée comme une oie du Sud-Ouest à la désinformation made in PAF, à grands renforts de reportages minables et alarmistes. J’arrête là mon déversement de bile envers la façon dont est considérée la musique metal (et même rock, plus généralement) en France, sans conteste le pays le moins Rock’N’Roll de la planète Terre.

Merci à Arte de mener la résistance contre les préjugés.

BREF. Venons-en au fait. Ainsi donc, ce matin, tandis que je naviguais sur Internet, je découvre Arte Live Web. Enfin, quand je dis « découvre »… je connaissais déjà le site,  qui avait diffusé le concert de Gojira, la fierté metal de l’Hexagone, aux Vieilles Charrues. Un concert top of the pops, avec setlist originale, qualité son et vidéo au top, que du bonheur j’vous dis ! Je me souviens à l’époque, je m’étais dit « quel dommage qu’on n’ait pas droit à plus de concerts comme ceux-là ! ». Hé bien, faut croire que j’ai été entendu, car Arte Live Web se fait le partenaire du Hellfest, avec la diffusion en live ou en différé d’un bon nombre de concerts : Sodom, The Exploited, Oprhaned Land… pas des moindres représentants de ma musique favorite donc ! Je me suis donc régalé ce matin en suivant une partie du concert de Kreator. Du thrash (et non trash, comme l’a par exemple récemment écrit un quotidien français en parlant du Sonisphère… pauvre France, décidément) teuton au vitriol au saut du lit, y’a que ça de vrai.

Déjà comblé, j’ai été achevé en tombant sur un article au sujet du metal. Un VRAI article. Honnête, exhaustif, intelligent et pertinent, qui a l’intelligence de ne pas céder aux clichés tellement faciles, tellement éculés qui voudraient présenter le metal comme une musique nocive, et nous remettre dans le droit chemin pavé de David Guetta et autre Colonel Reyel. Alors merci, merci cent fois Arte, ou plutôt à Mme Lucile Sourdès à qui on doit ce bel article.

Arte, une vraie chaîne curieuse, ouverte d’esprit. Arte, comme un petit village d’irréductibles gaulois qui résistent encore et toujours aux envahisseurs que sont la désinformation, le journalisme de pacotille et les préjugés ridicules. Bravo.

C’est ici que ça se passe  !

Publicités

Une réponse à “Arte ou de l’ouverture d’esprit (bordel !)

  1. Metalgirl 27 juillet 2011 à 11:24

    Ah! ben merci pour cet article! Moi aussi ça me saoule les préjugés sur le métal (et le rock normal).
    J’ai loupé Ozzy… Dommage. J’ai trouvé ton lien dans les commentaires de l’article d’ARTE.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :